Tag de rue

Simples graffitis ou véritables œuvres d'art, les tags sont très présents autours de nous.

En effet, nombre de ponts, murs d'usines ou de gares,mais aussi wagons de trains ou containers servent de supports à ces artistes contrevenants qui expriment leur art au travers de noms, pseudo ou autres, souvent riches de formes et de couleurs.

Certaines villes, désormais, mettent à dispositions des endroits pour laisser libre court à ce mode d'expression.

 

A savoir:

  • En France, le graffiti est condamné par la loi puisqu'il est considéré comme une « destruction, une dégradation ou une détérioration volontaire d'un bien appartenant à autrui ». Les graffeurs qui sont pris en flagrant délit sont punis d'une contravention de 5e classe (1 500 euros ou plus) s'il n'en résulte qu'un dommage léger (Article R.635-1 du Code Pénal) ou d'une d'une amende pouvant atteindre 30 000 euros et d'une punition pouvant atteindre 2 ans d'emprisonnement dans les autres cas (Article 322-1 du Code Pénal).

 

  • La sncf dépense en moyenne 5 millions d'euros pour nettoyer les graffitis sur les trains.

 

 

Laissez vos commentaires.

 

*****

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (3)

casino en ligne
  • 1. casino en ligne | 17/02/2012
Parfois il ya des événements étranges. ils ont juste besoin pour survivre. tranquillement
Tarkus
  • 2. Tarkus | 19/02/2011
Il est à prendre en compte également le fait que certains de ces grafitis sont également la définition du territoire d'un gang.
De même, ma culture Urbaine est très liés aux graffitis, on peut voir les oeuvres d'artistes graffeurs dans le Bronx pour les homies (appellation des gangsters d'une même bande entre eux) mort, le plus souvent au combat (un livre que je recommande à ce sujet est Monster de Kody Scott sous intitulé "autobiographie d'un chef de gang à Los Angeles"). Enfin pour dire que les graffitis ont parfois une signification plus profonde que l'on ne le pense et que ce n'est pas forcément en les effaçant simplement que le problème sera réglé, ni que ça résoudra d'autres choses.
Quand aux oeuvres d'art, et bien là tout est dit, ce sont des oeuvres d'art, et donc être contre c'est être pour la mort de l'art vivant et là en tant qu'artiste je m'insurge, mais ne criez pas au loup trop vite, je suis pour la démocratie et la liberté d'opinion. Donc à vous de me soutenir ou me contredire, à votre guise, ou encore d'avoir une tierce opinion.

P.S. : j'aime beaucoup les articles de ton blog et je tien à te féliciter pour ton travail
Pettan
  • 3. Pettan | 28/12/2010
Il est vrai qu'on peut être admiratif de certaines de ces oeuvres d'art. Mais la plus part du temps ce ne sont que de simples gribouillis identitaires qui me font rappeler ce que les latins disaient: "le nom des fous est écrit partout".

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×