La maison des pendus

"Tu vois, quand j'avais 15 ans, il y avait là-bas, une maison qu'on appelait la maison des pendus.

 

Drôle d'endroit pour construire une maison. En effet, la route est loin et pas le moindre chemin pour y accéder.  Juste ce petit sentier, sinueux, tortueux, qui monte sur le coteau entre les champs.

Tu vois, elle était là-bas. Tout au bout de ce champs, à l'orée de ce petit bois.

Quand tu arrivais sur le chemin, elle t'apparaissait d'un seul coup, comme sortie de nulle part. Elle était là, silencieuse, vide. Les fenêtres et les portes étaient ouvertes été comme hiver. Abandonnée. De vieux rideaux déchirés pendaient derrière les vitres, et seul un vieux poêle délabré était resté là.

 

De temps en temps, nous venions ici, avec les copains. On venait jouer à se faire peur, se racontant en chemin pour la mille et unième fois l'histoire de cette maison. Je me souviens que plus nous en approchions, plus nous nous faisions silencieux. Comme par respect. Et nous visitions les lieux dans un silence solennel, pour ne pas troubler la mémoire, ou la légende.

 

Selon l'histoire, une famille simple et modeste vivait là. Un homme, son épouse et leurs deux filles adolescentes. C'était une famille sans histoire particulière, vivant tranquillement des quelques revenus agricoles et des quelques bêtes qu'ils possédaient.

Un jour, comme toutes les semaines, la femme est partie au marché, faire ses quelques courses, vendre ses quelques œufs et les quelques légumes de son potager. Un jour comme bien des jours. Mais lorsqu'elle rentra chez elle, vers midi, c'est avec effroi qu'elle découvrit l'horreur. Son mari et ses deux filles étaient pendus tous les trois dans la cuisine.

Aucune trace de lutte, aucune violence, aucune meurtrissure sur les corps. Tout était parfaitement intact sur les lieux où rien n'avait disparu. Malgré leur enquête, les gendarmes n'ont jamais découvert se qui avait pu se passer.

 

La femme quand à elle, finît par perdre la raison. Et un beau jour, elle se suicida en se pendant elle aussi dans la cuisine."

 

 

Sully

 

Votre note:

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (4)

morelle
  • 1. morelle | 22/05/2016
la maison des 3 pendu ce situé a fromelennes dans le 08 a côté de givet et le dernier pendu c était en 1967 cette maison je la connais bien étant donner que le dernier pendu étais mon père élie morelle , on a eu beaucoup de malheur dans cette maison mais aussi beaucoup de bonheur .
la maison a était racheté par la mairie a ma mère pour 10 000 franc ils l ont a moitié rasé et au final elle ce retrouve monument historique , quand ils ont rasé la moitié de la maison ils ont rasé avec elle la moitié de mon enfance et celle de mes frères et sœurs .
breendonk
  • 2. breendonk | 02/09/2011
si tu veux voire un endroit que je croix être hanté car quand jeté plus jeune je devais avoir 16 mon centre ( école internat ) a organisé une sortie a breendonk cette un camp de concentration pendant la guerre et le jour de notre visite il bruler se qui sévé de matela o prisonnier de se camp pour des raison d'hygiène a ce qu'on nous a dis je ne c pas si c pour sa que j resenti sa mes je me rappelle très bien il nous faisait visité et il nous on montré une chambre (cellule) 10 lit super posé ou il devais dormir a 3 par lit donc 30 personne dans un pièce grande comme une pièce de 50 cent mes fin soi te quand je suis rentré dans cette pièce je me suis senti super mâle d'un cous j ressenti comme un froid a me glacé le sang et j'ai resenti une tré-grande tristesse intense je ne m'explique pas se qui mes arrivé mes sa ma f tt bazar a l'époque je dois dire que sa f asse peur voila donc c a breendonk en Bélgique
Sully
Cette maison n'existe plus aujourd'hui. Elle a totalement été rasée. Elle se situait dans le nord isère (38)
rose
  • 4. rose | 15/08/2011
J'aimerais juste connaitre la région dans laquelle se trouve cette maison si elle existe vraiment car ça me rappelle ene histoire près de chez moi au sujet d'une maison hantée par trois pendus

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×